Dans quelques jours, le Salon du livre de jeunesse de Seine-Saint-Denis ouvre ses portes et toujours aucune réponse sur l’avenir de Livres au trésor !

Publié le par livres

28 novembre 2010

 

En juin dernier Emmanuel Constant rappelait encore l’engagement du Conseil général à conserver les missions de Livres au trésor. Qu’en est-il de cet engagement à la veille de l’ouverture dans le département du plus grand salon du livre de jeunesse de France ?

 

De fait, nous constatons que Livres au trésor n’a repris aucune de ses activités depuis la rentrée : pas de comité de lecture, pas de comité internet, pas de sélection annuelle de nouveautés en préparation.

Cependant aucun courrier d’information du Conseil général ni de la Ville de Bobigny n’a été envoyé aux partenaires et usagers de Livres au trésor (en particulier, les quelque 150 ou 200 personnes qui participent aux différents groupes de travail depuis de nombreuses années).

 

A ce jour, aucune information quant à l’avenir de Livres au trésor.
Le Conseil général et la ville de Bobigny restent silencieux.

 

Devons-nous en conclure que Livres au trésor, c'est fini ?
Le Conseil général et la ville de Bobigny voudraient-ils l’enterrer en silence ?
Que vont devenir l’équipe, le centre de ressources, le site internet, les milliers d’ouvrages ?

 

Si le soutien des milliers de signataires n’a pas réussi à faire revenir le Conseil général sur sa décision,

Si les autorités ont rayé d’un trait les vingt ans de travail de Livres au trésor

Nous voulons affirmer haut et fort que cette disparition de Livres au trésor est une perte désastreuse pour l'ensemble des professionnels du livre, de la lecture, de l'éducation en Seine-Saint-Denis et au-delà.
Les bibliothèques jeunesse du 93 ont déjà commencé à en mesurer les conséquences dans leur travail au quotidien.


Dans quelques jours, le Salon du livre de jeunesse de Montreuil ouvre ses portes. Cette grande manifestation autour du livre de jeunesse, ancrée en Seine-Saint-Denis, ne peut passer sous silence les choix opérés par le Conseil général dans le domaine du livre de jeunesse.

 
Il n’est pas question pour nous de faire comme si de rien n’était pour Livres au trésor : si il n’y a pas de stand Livres au trésor, où des centaines de personnes venaient chaque année chercher la Sélection annuelle, le collectif Livres au trésor, lui, sera présent !


Nous vous invitons à nous retrouver le lundi 6 décembre (journée professionnelle), à 14 heures,

à la bibliothèque muncipale Paul Eluard, rue Valette, à Montreuil (tout à côté du Salon du livre)

pour débattre sur les conséquences de la disparition de Livres au trésor et celle d’autres lieux ressources et animateurs de réseaux :Ricochet a fermé ses portes en septembre, ANETH (Aux nouvelles écritures théâtrales) également. A qui le tour ?

 
Nous avons de nouveau interpellé le Conseil général, ainsi que la Ville de Bobigny.
Nous vous invitons à faire de même, à votre façon.

 

Les adresses : econstant@cg93.fr, vmoisselin@cg93.fr, omeneux@cg93.fr, capollet@cg93.fr

 

Commenter cet article

dominique Walter 06/12/2010 11:01



Livre au trésor  accompagne au quotidien mon travail de promotion de la lecture des jeunes , et celui de centaines de professionnels ,il n'a pas d'équivalent en France et participe au
rayonnement de votre département. Merci de maintenir cette structure



catherine Nicolai 30/11/2010 23:46



Encore une fois les belles promesses ne sont que des mensonges. La lecture, l'éducation sont le dernier souci de notre gouvernement. Il faut que cela cesse car notre colère grandit et nos enfants
commencent à comprendre qu'ils ne sont que peu de chose dans ce monde de capitalisme financier effréné.  Ce monde ou Avoir est plus important qu'Etre. Il faut sortir du silence. Hélas je
suis un peu loin, mais je crois qu'il faut absolument marquer le coup au cours du Salon. J'espère qu'il y a un stand de prévu ou tous les professionnels, les éducateurs, les parents et les
enfants pourront manifester leur colère et dire encore et encore combien Livres aux trésors est un maillon indispensable pour l'avenir des enfants , pour notre avenir à tous. Courage à tous.


Amicalement


Catherine Nicolai, libraire, Belle île en mer.